Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Archives de août, 2013

Ecrits sur les collants ( RC )

photo TK Kim,  de son blog

le lien pour y accéder     :  

Un peu plus foncée, alors,
Tu peux bronzer à l’ombre,
Additionner les nombres,
Tout contre le corps. .

Inscris ta mémoire,
Sur  une seconde peau,
Des collants de soie,
De bronzage amovible, 

Où l'écriture du soir,
Se fait au stylo,
Les textes en émoi,
Sont toujours lisibles.

C'est un carnet de notes,
Rangé en haut des cuisses,
Où ma main glisse ; 
Au dessus des bottes...

-
RC - Août 2013

-
Publicités

Gué de tes îles ( RC )

Gué de tes îles – ( RC )

1 Vote

 

dessin: Gustave Klimt

dessin:     Gustave Klimt

 

 

Traverse l’espace,

le gué des îles,

jetées sur le hasard,

Léchées par l’aube,

– Elle s’épanouit –

Sous mes mains en corolle,

Les vagues les entourent,

Et je vais,

Nu parmi les encres sèches,

Avant de retourner à la boue, *

Equilibre instable sur ce gué,

Oiseau des augures ayant perdu

Ses ailes,

A parcourir,

Sous ton regard liquide,

Les chutes du silence.

A l’air ne manque,

Que le souffle inverse

Qui m’aspirerait,

Comme il me dépossède,

Douceur et violence,

Aux îles

Basculées,

Tes courbes entre mes mains…

 

RC – 8 août 2013

* ces deux vers sont de Dominique Sorrente, dans « enjambées fauves »


Courbes et brasier blanc ( RC )

Photo:   Saelon Renkes

Tu es venue inculquer à ce champ
Etendu dans la plaine
Après qu’il eût sacrifié ses épis…
–   Toute l’étendue de tes bras,
Ils s’appuyent sur le ciel.

Lui,  regarde,  imperturbable
Le soleil   de tes hanches
Et ta poitrine blanche.

Du champ, tu as saisi les courbes,
Déplacé le brasier blanc,
De lumière de Provence,
Dévoyé  le chêne,
Et le tapis des vignes.

Elles donneront leur meilleur millésime,
Et le champ de blé,
Aura marié son doré à ta peau…

RC- 25 août  2013

 


Faire de toi l’ange ( RC )

——

photographe non identifié

 

Faire de toi, l’ange

 

 

De tes griffes, le labour,

Sur la peau, de l’amour,

Les baisers longs,

De ton sillon,

 

Où vogue l’amant,

C’est le goût du sang,

S’il faut séduire

L’effrayant vampire,

 

J’aurais, par l’usure

Cicatrisé les blessures,

A la courbure de mes mains,

Teintées de carmin

 

Le cauchemar,

Où je m’égare,

Et si ses ongles, je ronge,

Au parcours des songes,

 

Et avec tes phalanges,

Je fais d’elle – l’ange …

Une démone,

Faite madone,

 

Une lionne,

Que je baillonne,

Au safari,

De ses cris

 

La passion, le brasier,

De tes baisers,

Je goûte toute la sève,

A la bascule du rêve,

 

L’aigue-marine,

Sans les épines,

Le buisson ardent

Le confident,

 

Le losange solaire,

De tes colères,

Et toutes tes lois,

Tout contre la joie .

 

RC – 17 août 2013

 

 

photo Erw Blumenfeld