Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Archives de février, 2020

Une maison hantée, habitée par soi-même – ( RC )

Résultat de recherche d'images pour "OMBRE MAISON"

L’ombre  garde la maison,
On ne sait si elle est protectrice,
Et si elle est au bout,
D’un labyrinthe,
Dont la sortie reste à trouver .

Une maison de cœur,
Aux hiéroglyphes indéchiffrables
Tapissée d’un épais crépi,
D’où s’enfuir est peut-être,
La seule issue .

S’enfuir, si le corps fait défaut,
S’enfuir de soi-même,
A se rompre ses propres veines,
Vers un ailleurs, toujours ailleurs,
Et qu’on ignore .

Toujours vêtu d’ombre,
Indissociable de l’être,
Comme si l’on transportait
Sa carapace :   une maison hantée,
Habitée par soi-même, et dont on ne sort pas.


RC-  dec 2014


Aussi la mémoire qui s’enfuit – ( RC )

Naturaleza sumergida 4 Others Mixed media Canvas

Peinture  Elena Baron ( Espagne)

C’est laisser la carapace de l’autre côté ,

ne garder qu’un mince voile pour survivre ,

et habiter sous la neige,

se réfugier dans un nid blanc ,

étanche à la nuit,

qui a perdu ses étoiles,

comme si ces fleurs lumineuses,

s’étaient éteintes,

à la façon d’une guirlande,

dont on aurait coupé le courant .

Ne compter que sur soi ,

laisser filer les heures ,

et les eaux froides,

qui jamais ne reviennent .

Je connais aussi la mémoire

qui s’enfuit,

et ne retient rien :

juste quelques bribes

qui s’effilochent ,

et qu’on ne peut retenir .

Ainsi le temps .

RC – dec 2018