Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Lent cheminement dans le jour livide – ( RC )


photo:  Michael Kenna

                                                         photo:             Michael Kenna

 


Suspendu au-dessus du sol,
Et qu’on prend pour boussole
L’astre émerge de la brume du fleuve.
Des haies denses, pour épreuve

Lui, on ne le voit pas,
On le devine,
Et, portant mes pas,
Feutrés de sourdine

Ceux qui s’éloignent,
Sont ces traces en creux,
Qui témoignent,
Deux à deux,

Du lent cheminement,
Dans le jour livide,
Une marche en avant,
Prenant la lumière pour guide.

Il faut que je pousuive,
Ce mouvement, suspendu,
A de futures perspectives,
Mais l’horizon s’est perdu…

Et comme tous les repères,
Evaporés en route,
Enfouis, sous la terre,
( sous le manteau de neige, sa croûte ).

Font, qu’ils disparaissent ….
Je ne sais si je progresse,
Dans cette région curieusement déserte
Etendue et ouverte.

La marche serait ainsi, fictive
Malgré mes mouvements
Issue d’une lente dérive,
Où seul , se déplacerait le temps,

J’ai découvert des traces,
Presque gommées par le vent,
Avant que tout s’efface…
Les regarder attentivement…

Je reconnais mes empreintes,
Déjà comblées de neige .
– Leur vue me désappointe…
Tournant comme dans un manège…

A faire du sur-place,
Je reproduis un cercle dessiné,
Celui de l’astre qui cadenasse,
L’air de rien, ma destinée…

Au cheminement hivernal,
Dans le jour livide,
Je vais prendre une diagonale,
Quitte à enjamber le vide…

Ce monde reclus,
Il faut que je le quitte
De ce jour qui n’en finit plus,
Je veux en sentir les limites.

Quitte à plonger dans le noir,
Pour quitter l’enfermement,
D’un morne territoire,
Uniformément blanc.

RC – février 2014

Publicités

6 Réponses

  1. Pingback: Lent cheminement dans le jour livide – ( RC ) | Poézique-zique, tique et pique- mots et grammes

  2. Un beau texte pour une belle image

    2 mai 2014 à 5 h 56 min

  3. J’aime cette expression et les paysages dessinés du bout de la plume: tête et neige, solitude des espaces clos: infinis?
    Lumière, quand tu nous tiens…même par ton absence!

    18 août 2014 à 17 h 26 min

    • Comme vous pouvez le voir dans pas mal de mes textes, il y a souvent un rapport au visuel, directement,
      -ou une sensation visuelle…

      18 août 2014 à 17 h 42 min

      • Il me reste encore beaucoup à découvrir, à déguster.

        18 août 2014 à 19 h 17 min

      • Ah surtout que je maintiens une « cadence de production quotidienne », qui en impressionne plus d’un.. donc effectivement, il y aura de quoi découvrir et revenir…
        mais je l’ai fait moi-même ( suivre quelqu’un dont j’aime beaucoup l’écriture), en prenant les articles de son site depuis le début ——–> je crois que je suis arrivé vers 1200)… c’est le site http://corpsetame.over-blog.com

        18 août 2014 à 19 h 42 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s