Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Articles tagués “musées

Au commencement est le geste, à la fin, la douleur ( RC )

Sculpture  Michel-Ange - Pièta  1498

Sculpture Michel-Ange – Pièta 1498

Il y a toujours un commencement, mais nous n’en avons plus mémoire,

Ou c’est celle, animale, de l’embryon que nous fûmes…

Aussi on nous dit la Genèse, le premier jour, la lumière, ( les contes fleuris de la création du monde ),

 ornent les missels, ou occupent les cadres dorés des musées.

 

…Le geste se prolonge à travers tous les corps      ( Bernard  Noël ),

,       et c’est de l’espèce commune,       oui,          de cerner, attentif à notre fonds commun.

 

Le sang circule donc dans les veines, et l’existence tutoie différences et préjugés,

C’est l’intérieur qui parle, ( le flux sanguin, se trouvant de la même couleur chez tout le monde)

Le geste est originel… Pêchant dans l’inconscient collectif.

Il se traduit en images,  parfois elles nous envahissent, car construites à notre semblance…

La Vierge est à ma portée, portant dans ses bras son fils mort, et affaissé.

Son immobilité et sa blancheur ,           sa dureté de marbre, quelle que soit l’habileté de l’artiste,                    lui ôtent sa chaleur.

Juchée sur son piédestal, et faussement accessible, le monde ne recommence pas avec elle,

au contraire, elle se substitue en mythe, aux mères des pays de famine, où toute mère, hurle à la vie enfuie, et qui s’est, au sens propre, arrachée d’elle.

S’il y a une genèse, il y a aussi celle de la douleur…. Il est des Pièta vivantes, ne prêchant pour aucune religion.

RC – 14 octobre  2013

Pogordski

Parodie de Pièta: ( une  de la série photographique  de G PODGORSKY )


Art en abondance et dîner aux chandelles – ( RC )

peinture: Le Caravage  - Méduse

peinture: Le Caravage – Méduse

C’est le dîner aux chandelles,
Je me doute que les saveurs les plus rares,
Sont au menu ce soir …
Et les peintures sont bien plus belles,

Lorsque je sors du four,
Pommes de terre, et légumes pêle-mêle,
Avec de belles chanterelles,
Réparties tout- autour.

Les ciels du Greco bruissent de l’orage,
Je pourrais comme ses saints, lever les yeux au ciel,
Mais il faut que je déguste avant, la sauce au miel,
Les deux surprennent par leur éclairage..

Les chefs d’oeuvre des musées,
Ne s’accompagnent pas d’eau,
Aux fresques de Michel-Angelo,
… Ils se bousculent dans ma tête,    médusée.

C’est peut-être que ces mets fins,
Me montent à la tête,
Et que les couleurs sortent, en fête,
Avec, mon troisième verre de vin.

Attendez que je goûte,
Avec le rôti, ce jus orangé,
Tandis que sans danger,
Les angelots baroques dialoguent sous les voûtes…

Il faut bien que mon âme se repaisse,
Aussi,     des peintures du Caravage,
Ca facilite la digestion et le voyage
Si aussi, mes babines, je pourlèche.

Il vaut mieux , avec cette abondance …
Avoir les yeux de Méduse, qui brillent
– ( j’entame le dessert à la vanille ),
C’est comme si j’allais aux Offices, à Florence…


RC  – 21 novembre 2013

peinture: Taddeo Gaddi: Annonciation

peinture: Taddeo Gaddi: Annonciation