Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Articles tagués “marche

Des regards portés bien plus loin que la distance nous séparant encore – ( RC )

 

 

 

photo:  Dina Bova

photo:           Dina Bova

 

 

 

Attablés sur la terrasse
Le café développe ses volutes
entre nous.
Elle  développe ses phrases
sans ponctuation.
Hésite dans le récit de sa vie
Mélange les épisodes,
Superpose   images et émotions,
comme le fait sa chevelure
dont les boucles  s’ornent
de la lumière du contre-jour.

Nous nous tenons par la main,
échangeons les matins vécus
de notre  marche
A travers l’enfance.
La traversée des mers,
les vents contraires….
Ces matins  se prolongent jusqu’ici,
comme se prolongent aussi
nos regards portés bien plus loin
que la distance
nous séparant encore  .

RC – oct 2014

Publicités

Sur les marches, comme s’égrènent les jours – ( RC )

esca  amphi   _   --   ttt1960

Assis sur les marches,
Comme s’égrènent les jours,
Vont-elles vers le bas,
Ou s’envolent-elles quelque part ?

On ne saurait dire …

Le temps de l’attente,
– Que la lumière,
Fasse plusieurs fois
Le tour de la terre,

Il y a des journées immobiles,

Et rien ne venant infléchir
La courbe du temps .
Juste ces fleurs,
Tenues à la main.

Elles ont perdu leur parfum.

Je les ai vu se flétrir,
L’absence les a desséchées…
Sur les marches de pierre,
Où je suis encore assis .

RC- mai 2014


Fumées de l’enfance – (RC )

Photo: Ryan McGinnis

 

J’ai mangé la couleur  des rires

C’était,           je me rappelle,

Celle  des  feuilles  de platane,

Qu’on brûlait,

Dans un coin de la cour,

 

Et la fumée  acre,

Des douleurs  de l’enfance

Lorsque qu’on se retrouve

Tout à coup,  déporté de soi,

Et de l’été insouciant,

 

Derrière de hauts murs,

Où le vent même,

Semble  s’arrêter,  debout …

 

La vie au-delà,

N’en est plus que l’image.

On la conserve pour soi,

Au long de la matinée,

Qui, lentement s’étire.

 

La circulation lointaine,

Les vendeurs  hélant les  chalands,

Sur la place  du marché,

Sont des échos  d’un monde,

Où l’on ne prend plus part        .

 

 

RC – juin 2014