Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Articles tagués “convoitise

Derrière les vitrines ( RC )

   photo:            lenouvelliste.ch

Les échantillons se succèdent,
Derrière les vitrines,
Il y a des pierres, il y a des ors,
Et de ces espèces précieuses,
Difficiles à trouver,
Extraites des profondeurs,
Comme ce diamant,
Jetant de ses facettes les feux.

Tenez-vous devant lui,
Imaginez sur votre chemisier,
Ce bijou hors de prix

Si facile à perdre,
Et objet de tant de convoitise…
Le concentré d’un travail obscur,
Dans les profondeurs de la terre,
Pour un cristal deluxe.
Les vitrines d’exposition,

Sont aussi celles d’animaux exotiques,
Ce seraient celles d’un poussiéreux musée
D’histoire naturelle…
s’il est naturel aussi
D’aligner les plus beaux papillons,
Cloués sur une planche,
Et les reptiles habitant les bocaux,
Flottant dans un liquide jaunâtre…

Les animaux du bout du monde,
Maintenus autoritairement,
Dans les parcs zoologiques,
Restent prisonniers à vie,
De cages étroites où se penche,
Un palmier en plastique,victimes
De leur condition d’espèce rare,
Dans quelques mètres carrés.

L’orang-outang passe de longues journées,
Désoeuvré, et attend à heures fixes sa pitance.
Les crotales s’enroulent autour de branches mortes,
Les oiseaux au plumage de feu, traversent
Leur espace au minimum vital,
Et progressent de grillage en grillage -allers-retours.
L’ours brun ne prend même plus la peine de se lever,
Et son voisin éléphant prend des rides de tristesse.

Le musée ainsi se fait pieuvre,
Qu’il ait l’aspect d’un zoo,
Ou d’une exposition temporaire.
Les objets rares et même les vivants,
Rendus toujours inaccessibles,
Par leur rareté, et souvent la valeur qu’ils symbolisent
Derrière des vitres blindées,
Ont l’apparence des reflets de mythe.

Mis en conserve, aseptisés,
Et coupés de leur milieu,
Le climat, l’effort qui les a révélés,
La vie – dont ils sont issus – ;
Ce sont bien des échantillons,
Mais d’espèces disparues, ou tout comme,
Plongés dans un bain artificiel,
Une dérive de l’esprit, une réalité…

Dont le filigrane a tout de la fausse monnaie.

RC  –  décembre 2013   et février  2014


Combats épiques – (RC )

Au pied des tours du fort,

  • ces ciels bas du nord –

    Ce château des destins croisés

A l ‘herbe douce, et arrosée,

Miniatures précises, et aquarelles…

Où l’on plante des échelles,

Collines et arbres deployés,

Sur un fond carroyé,

Et si on tourne les pages,

Du livre aux images,

En passant du livre de prières,

Aux scènes guerrières,

Où la forteresse prise au piège,

Soutient vaillamment le siège .

On a descendu les herses,

Evalué la partie adverse,

Rassemblé les vaillants,

Pour contrer les assaillants.

Alors, l’herbe s’arrose,

D’un coup à forte dose…

Le sang des soldats cascade,

En rouges rasades,

Jaillissant des armures,

Jusqu’à peindre les murs,

Si les assaillants culbutent,

Et s’entraînent dans leur chute,

D’estoc et de taille,

En bruits de bataille,

Lances et piques,

. Et écritures gothiques.

S’écrivent aussi en combats épiques,

Discours et politique,

Ce qu’on voit sur les manuscrits,

Minutieusement décrits

Mariages et mésalliances,

Au pays de France.

Histoires de pouvoir,

– Agrandir un peu son territoire

Jouant aux échecs,

Rois, puissants et évêques,

Partageant le convoitise,

Sous de belles devises.

Accords , et traîtrises,

Bâtisseurs de châteaux et d’églises,

Edits et parchemins,

Sceaux de cire rouge carmin,

Evangéliaires et livres pieux

Les manuscrits précieux,

S’offrent aux regards,

De qui parcourt l’histoire,

En remontant les pages….

> Autant de témoignages,

Du passé,

Et des années amassées.

RC  11 septembre  2013