Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Enfermer les ombres avec la nuit – ( RC )


Tu as fini par enfermer la nuit
dans une petite boîte :
Reste la lumière,
qui ne sait plus trop où s’accrocher.

Elle reste suspendue, indécise,
au-dessus des têtes,
sans même oser descendre,
ne trouvant plus son contraire.

Cela rappelle les jours de neige,
où les sons sont bus
par la blancheur,
ne sachant plus où se heurter .

Tout est immobile.
Les vents se sont apaisés ;
les oiseaux sont des silhouettes,
suspendues dans l’image .

J’ai pensé à nos êtres
distants dans le temps,
restés suspendus aussi ,
et qui ne se sont pas rencontrés .

Comme si j’entendais ta voix d’enfant,
quand tu fis cette peinture:
 » les nuages sont collés au ciel
comme deux âmes qui s’attendent « .

Mais la distance ne peut être comblée
si tu enfermes les ombres avec la nuit
Elle ne peut te rattraper ,
dans un futur d’éternité.

 

RC – juin – 2018

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s