Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

La Tour Eiffel est une île qui dérive – ( RC )


001 ile tour Eiff.jpg

 

image –  montage perso

 


Je suis monté au sommet de la tour la plus haute,
Cette tour,           c’est mon immeuble ;
il y a aussi d’autres barres de béton,
parallèles,    avec chacun leur parking,
et les autos bien alignées,
qui luisent au soleil déclinant,
comme de gros mollusques.

Je me suis vu         comme dans un phare,
affrontant vents et tourmentes…
le ressac brassant les algues,
le sable      se disputant aux rochers noirs.

        Plus de pigeons picorant dans la résidence,
mais des mouettes blanches ,
aux ailes étendues…

L’impasse a basculé sous les rochers,
les voitures,         aux étranges carapaces,
flottent au petit bonheur .
La marée montante a recouvert le Mc Do.
La lune dialogue avec les vagues
dont l’écume rejaillit sur les murs .
La Tour Eiffel est une île,          qui dérive .


RC – oct  2017

Publicités

Une Réponse

  1. un glissement , une dérive dans laquelle je te suis bien volontiers.
    L’attrait des îles, refuge des rêves.

    26 avril 2018 à 8 h 21 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s