Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

La fleur insolente d’une résistance – ( RC )


peinture:  auteur  non identifié

peinture: auteur non identifié

 

 

Il y a un espace blanc   ;
Il semble  que plus  rien  ne l’habite,
Sauf cet arbre,
isolé au milieu.

Au milieu d’un néant stérile,
Surgi des goudrons  et graisses,
Hérissé de son tronc,
Comme au milieu  de la haine.

Une haine qui a tout calciné,
réduit en cendres,
le passé trompé,
Là où vivre encore ne semble plus possible.

L’amour, pourtant, s’est fait geste  ,
et a tiré de la zone indistincte  ,
De quoi fleurir encore une fois  :
Une plante vivace au milieu d’un désert    .

Elle  s’offre  sous l’aride   ,
Un mirage sous le réel    ,
Un rêve oublié qui s’affirme ,
Avec la fleur insolente de la  résistance .

RC- avril 2015

Publicités

2 Réponses

  1. Résistance s’écrit-il en blanc sur noir
    Mais les lances fleurissent
    ou en noir sur blanc
    trêve d’apparence
    Jaune et noir
    Le dos, la face d’un même corps
    démembré
    pie ou roitelet
    D’un blanc tout
    sauf immaculé.
    Mais là haut, à la fenêtre
    Ou sur la ligne du toit
    File la frise du passant.

    10 avril 2015 à 18 h 16 min

    • Merci Maïté …

      11 avril 2015 à 20 h 35 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s