Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Le sentier lumineux du promenoir – ( RC )


photo:             Ribena Wrath

Mes mains se sont incrustées dans ta peau,
Et ton corps qui divague,
A la mer aux mille vagues,
Je suis un bateau…

J’ai le coeur qui flanche,
A graver sur l’océan, mon sillage,
Quand aux termes du voyage,
Tu ondoies aussi des hanches,

…Si c’est basculer dans l’oubli,
Après le parcours les collines,
Les doigts accrochés de senteurs salines,
Aux ondes plissées de ton lit,

Quand le désir                   se repose,
Il n’a ni commencement,    ni fin ,
Mais ressuscite,         tout à sa faim,
Il nous combine,       et superpose …

Ma bouche               garde en mémoire,
Le goût de la passion,            en fruits,
Toujours présent, au coeur de la nuit,
>        Sentier lumineux de promenoir.

RC – mars 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s