Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Ne cherche pas l’extinction du soleil derrière ton regard – (RC )


jardin+zen1

Comme, malgré toi,
Tes paupières se ferment,
Pour ouvrir, les portes de la nuit,
Ne lutte pas contre les éléments

Ne cherche pas l’extinction du soleil
Derrière ton regard,
Désormais séparé
De la courbe de la terre

Ecoute plutôt les voix,
L’envers d’un épiderme
Se fondant sans bruit,
Au coeur du firmament.

Voyageant dans le sommeil,
Les oiseaux traversant la mare,
Ne se sont pas égarés ,
Au jardin des pierres .

RC-  février  2014

( inspiré par un court texte  de Sylvaine Diet )

fiction du jardin zen en "nocturne"

fiction du jardin zen en « nocturne »

Publicités

3 Réponses

  1. Le titre est à couper le souffle…

    7 avril 2014 à 13 h 57 min

    • Si ça se limite au titre, c’est un peu dommage 😉 ..;

      et question de souffle,
      c’est d’un autre qu’il s’agit, pendant le sommeil,
      où nous sommes ailleurs

      ( ailleurs de nous-même)…

      8 avril 2014 à 8 h 23 min

      • je dis ce que je ressens librement…et ça m’a coupée le souffle éveillée 🙂

        8 avril 2014 à 8 h 35 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s