Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Ecrire et ouvrir le chemin – ( RC )


peinture  hollandaise - auteur inconnu

–        peinture hollandaise – auteur inconnu

Si ces jours les cloches  tintent,
A toute volée,

Et te font  cortège,
Ce n’est pas le glas

Qui te précède,
Mais,                     tes pieds,

Soulèvent la poussière,
Et  te cachent un passé qui n’est plus.

Aussi c’est         le rappel d’une vie,
D’étendues de rocailles,

Rébellions d’enfances,
Fêtes païennes,  et épousailles,

Boire  à leurs sources,
Comble en partie ta soif…

Je te vois  écrire,
Et ouvrir le chemin devant toi,

Tu  n’est plus en retard,
Sur ce que tu vis.

RC – 2 décembre 2013  (  variation sur le texte  de René Char ci-dessous)

tu es pressé d’écrire
comme si tu étais en retard sur la vie
s’il en est ainsi fais cortège à tes sources
hâte-toi
hâte-toi de transmettre
ta part de merveilleux de rébellion de bienfaisance….
essaime la poussière
nul ne décèlera votre union.

( René Char )

Publicités

Une Réponse

  1. Comme parfois on se sent personnellement visée par un texte… toute modestie gardée, ouvrir mon chemin devant moi, par les mots, un à un tracé. Merci ReChab.

    18 février 2014 à 15 h 52 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s