Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Des pensées vers une absence jamais comblée ( RC )


photo perso, port de Roja, Lituanie 2011

photo perso,        port de Roja,      Lituanie       2011

Une vague qui n’est pas d’eau,

Se dilate et se resserre,

Au-dessus du filet des villes,

Câbles et forêt d’antennes…ballet des grues.

Et tu vas, promeneuse,

Tisseuse de rêves,

Flotter au-dessus des flux,

Canalisés d’alignements de béton,

Tu t’échappes des feux de la circulation,

Et lis dans les volutes des oiseaux,

Peut-être le destin du jour,

Hors du fond de tasses, au marc de café .

Hors de l’écheveau des avenues,

Des panneaux de sens interdits,

Des tags et des néons clignotants,

Vers où confier tes pensées…

Si celles -ci s’envolent,

Avec les nuages d’étourneaux,

Pour les rejoindre,

Dans une absence jamais comblée.

 –

RC- 5 octobre 2013

Texte en rapport  avec ce qu’écrit Dominique Collin, dans « La ville participe aux rêves exploratoires des espaces cachés », visible dans la revue  « échange »:

« La phrase est une énigme. Tracée par un dormeur qui cartographie sa mémoire. Voyageur sur les plans superposées des villes d’ombres et des cités parcourues, le rêveur interprète dans la nuit ce que les villes lui révèlent dans les images du jour. Par apparitions successives…. »

Publicités

Une Réponse

  1. A reblogué ceci sur charleskolou.

    26 octobre 2013 à 10 h 02 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s