Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Anne-Marie Kegels – Je t’aimerai sans toi…


peinture: Karel Appel  1958

                     peinture:      Karel Appel 1958

 

 

Je t’aimerai sans toi. ne me fais jamais signe.

Un ajonc peut flamber sur la lande à midi,
solitaire en son mal et seulement nourri
d’argile avaricieuse au bout de sa racine.

Enterre au fond de toi mon nom ensommeillé.
Reste plus ténébreux qu’un buis de cimetière.

Je t’ai volé jadis les neiges de janvier
et j’ai coupé sur toi mes plus hautes javelles.

Va, ressemble à un mort.

Debout dans mon désert
je sens bouger en moi des foisons de semences.

L’amour qui te cherchait dans sa famine immense
t’a dépassé enfin et brûle l’univers.

Anne-Marie Kegels Haute Vigne, 1963

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s