Textes poétiques et d'actualité -nulle part ailleurs !

Joël Bastard – Cataluna – extrait


poisson papillon

 

La rivière aliquote passera par les ouïes de la  truite sévère.

Son eau peignée de branchies comme pour le vent dans les genévriers.

Tout respire et défile. La rivière bue des roches.

L’haleine .

 

Le souffle des bêtes à travers le jour  construit de pierres sèches.

 

– JB

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s